Les maisons historiques à Lavausseau

À Lavausseau, on trouve encore plusieurs maisons témoignant de la richesse et de la prospérité de ce village. Grâce à la richesse issue de l’agriculture et surtout du travail du cuir, et grâce également à la protection du village par les moines-soldats, Lavausseau a pu se développer de manière importante.


La maison « des Templiers » (8, Grand’rue)

Située 8, Grand’rue, au centre du bourg de Lavausseau, cette maison date de l’époque des templiers. Si les temps de paix étaient majoritaires pendant la période où la commanderie était présente à Lavausseau, ce n’était pas toujours le cas. En période de trouble, la commanderie avait besoin d’avoir une avancée, un guet afin de surveiller la bourg. C’est pour cette raison que le commandeur a décidé de construire cette maison ici, sur la route de Poitiers. Dans le but de pouvoir prévenir la commanderie en cas d’attaque. Il suffisait alors de sortir par l’arrière de la maison et de traverser la Boivre pour arriver directement au pied de la commanderie.

Au-dessus de la porte, malgré la présence de vigne vierge, on peut encore distinguer les armoiries de la commanderie, sculptées dans la pierre.

Cette maison présente aussi un vestige intéressant témoignant de la progression du protestantisme en Poitou après la Réforme. On peut lire l’inscription suivante, gravée dans la pierre d’une cheminée du rez-de-chaussée :

« Aimons Dieu sur tous et noustre prochain comme nous »

Inscription permettant de reconnaître la religion protestante


Maison avec une porte Renaissance (7, Grand’rue)

Cette maison à la fonction énigmatique présente une très jolie porte Renaissance. Le linteau est en forme d’anse de panier, et il est réhaussé d’un décor fait de motifs géométriques. On peut trouver dans sa cave voûtée deux grandes niches dans le mur. On peut également observer un morceau de pierre tombale, aujourd’hui utilisé comme montant pour l’encadrement d’une porte.


Fenêtres sculptées (6, rue de Bel air)

Dans la rue de Bel air, on peut observer une maison présentant de belles fenêtres sculptées qui sont caractéristiques de la fin du Moyen-Âge. Une en particulier est classée à l’inventaire des monuments historiques.


Belle maison sculptée (26, Grand’rue)

Cette belle maison, qui se prolongeait autrefois au numéro 24 démontre la richesse accumulée au XVIe siècle par les maitres tanneurs. Elle conserve une cour et on peut observer un ensemble porte et fenêtre remarquable sur la façade primitive. Au siècle dernier, un maréchal-ferrant occupait cette maison.


Cour décorée d’un cèdre (10, rue de Bel air)

On peut noter la présence d’un magnifique cèdre dans la cour de cette grande maison. Presque tous les parcs des logis des maîtres tanneurs étaient ornés pas ces arbres.


Grande maison des maitres tanneurs corroyeurs (20, rue de l’Église)

Cette belle maison, est un témoignage supplémentaire de l’aisance des maîtres tanneurs lavausséens pendant de nombreux siècles. Il s’agit là d’une très ancienne maison, les plus vieilles parties dateraient du XIIe siècle. Grâce à son jardin qui donne directement sur la Boivre, il permettait de procéder à la « trempe », c’est-à-dire le lavage du cuir, travail essentiel pour les tanneurs. Cette bâtisse a accueilli la poste de Lavausseau pendant une partie du XXe siècle.


L’hôpiteau de la commanderie

Cette maison est l’ancien Hôpiteau de la commanderie, il est situé juste derrière la chapelle. Les voyageurs, les pèlerins et même les accusés pouvaient venir se réfugier dans la commanderie. L’Hôpiteau était l’endroit où ils pouvaient recevoir des soins.

L’asile inviolable de la commanderie protégeait les accusés qui y trouvaient refuge. Le commandeur ne pouvait les livrer aux autorités qui les poursuivaient qu’à la condition d’un serment de leur part. Par ce serment, les autorités s’engageaient à ne pas exécuter, torturer ou mutiler l’accusé.

Attention cependant, parce qu’à peine sortis du domaine de la commanderie, les accusés et les voyageurs étaient livrés à eux mêmes et aux dangers des chemins. Il n’était pas rare en effet de voir des voleurs ou des bandes de seigneurs pillards (comme celle de sire de Grassay) rôder sur les routes.


En vous baladant dans le bourg de Lavausseau, admirez les vestiges de ce village à la richesse séculaire, et venez suivre les pas de maîtres tanneurs et des templiers !

1 réaction sur “ Les maisons historiques à Lavausseau ”

  1. Ping Lavausseau, pays de tanneurs - Boivre-la-Vallée

Les commentaires sont clos.